Acheter & offrir une étoile, cadeaux de baptême, cadeaux de mariage, cadeaux st valentin

Aller au contenu

Une nouvelle technique permet de mesurer des nuages invisibles gazeux.

Deux chercheurs ont annoncé lors de la réunion American Astronomical Society à Kissimmee, en Floride, qu’ils ont trouvé un de ces nuages qui couvre trois fois la largeur de la voie lactée.

Leur méthode ils utilisent une astuce simple: ils attrapent les ombres des nuages. La forme et la profondeur de leur ligne d’absorption dévoilent quelques informations sur le nuage.

Par exemple le montant de gaz d’hydrogène présent en eux . Ce qui est un excellent indicateur pour les régions de formation d’étoiles dans les galaxies de l’Univers.

Cette étude permettrait donc de  comprendre la formation et l ‘évolution à terme des galaxies. Le seul soucis mesurer la taille des ces nuages à ce jour.

On ne peut savoir s il s agit de petits nuages dans une galaxie ou des nuages massifs prêt à former une galaxie. Les chercheurs Cooke et O Meara recherche donc une solution pour solutionner ce point.

Une technique qui vient en complément de celle notamment de Dawn Erb qui utilise la lumière émise au lieu de celle absorbée Avec une technique simultanée d’étude par émission et absorption, la morphologie globale des galaxies pourraient être étudiée. Une nouvelle générations de télescopes de 30 mètres ,vont permettre cette approche et permettre de «tracer une tomographie tridimensionnelle de la totalité du gaz dans l’univers», d’après M Cooke, chercheur dans cette étude.